Poêle à granulés : nos conseils d’installation

Le poêle à granulés ou poêle à pellets ne requiert pas de raccordement à votre système de chauffage central, ce qui le rend relativement simple à installer. Il nécessite cependant un conduit de cheminée afin d'évacuer les fumées résultant de la combustion, ce qui est inévitable pour un appareil de ce type. Son installation demande le respect de quelques règles essentielles, notamment le respect des normes de sécurité en vigueur, comme pour l'installation d'un poêle à bois.

Installation d'un poêle à granulés avec conduit existant

Si votre maison est déjà équipée d'un conduit mais que ce dernier est inutilisé depuis de nombreuses années, il est recommandé de vérifier son état et d'envisager d'éventuels travaux pour pouvoir l'utiliser à nouveau. Dans ce type de situation, il est fortement recommandé de procéder à un ramonage et éventuellement à un débistrage pour écarter tout risque d'incendie lors de la combustion. Vous pourrez ainsi installer le tubage dans votre conduit de cheminée en toute sécurité.

Installation d'un poêle à granulés sans conduit

Si vous ne disposez pas de conduit de cheminée dans votre logement, il vous faudra alors en créer un pour pouvoir ensuite installer un poêle à granulés. Il ne vous reste plus alors qu'à déterminer son futur emplacement et choisir la position du conduit (sortie de toit, sortie en façade...). La réglementation à suivre en matière d'installation en fumisterie est dictée par la norme NF DTU 24.1. Ce document détermine précisément les points à respecter pour l'installation d'un conduit de cheminée, avec des recommandations spécifiques pour les logements anciens et pour les logements neufs.

Raccordement et pose de votre poêle à granulés

Une fois son emplacement déterminé, place à l'installation définitive de votre poêle et à son raccordement.

Le conduit de raccordement est l'élément qui relie le poêle au tubage à l'intérieur de votre conduit de cheminée. Vérifiez attentivement que les distances de sécurité sont respectées pour une installation sécurisée. Votre conduit de raccordement par exemple doit être à une distance minimum de tout élément combustible. Cette distance dépend du type de conduit que vous utilisez et de son diamètre.

Prenez soin de vérifier la nature du revêtement de votre sol. Si celui-ci n'est pas adapté, vous pouvez poser une plaque de sol en verre ou en acier spécialement élaborée pour être placée sous un poêle à bois ou un poêle à granulés. Cette plaque protègera votre sol de la chaleur émise lors de la combustion et des projections de flammèches lors de l’ouverture de la porte. Même principe pour vos revêtements muraux. Si votre poêle est trop proche d'un mur, vous pouvez installer une protection murale qui protègera le mur du rayonnement de votre poêle et du tuyau de raccordement.

installation d'un poêle à granulés