instalaltion d'un poêle sans conduit

Comment installer un poêle sans conduit de cheminée ?

Habituellement l'installation d'un poêle à bois ou d'un poêle à granulés nécessite un conduit d'évacuation des fumées. Toutefois il est aujourd'hui possible de poser un poêle à granulés (ou à pellets) dans votre salon même si celui-ci ne dispose pas d'un conduit de cheminée. Petit tour des différentes solutions qu'il est possible de mettre en œuvre pour profiter d'un feu de cheminée même sans l'existence d'un conduit d'évacuation des fumées.

Les normes à respecter

Avant toute chose, il faut savoir que depuis le 01 janvier 2006, toutes les maisons neuves ont l'obligation d'être pourvues d'un conduit d'extraction des fumées qui traverse l'ensemble de vos planchers et votre toiture. Cette obligation a été mise en place dans le cadre de la politique énergétique des logements individuels. Ainsi chaque propriétaire de construction neuve peut ensuite décider de poser un poêle à granulés ou un poêle à bois sans que cela ne lui coûte trop cher puisque ce conduit existe déjà.

Les maisons construites avant 2006 ne sont pas contraintes de respecter cette obligation et les propriétaires peuvent tout simplement choisir de créer un conduit d'évacuation raccordé à l'extérieur. Choix moins onéreux que le financement de travaux de création d'un conduit de cheminée.

Attention toutefois à bien respecter la réglementation en vigueur pour tout ce qui concerne les travaux de fumisterie. La norme NF DTU 24.1 régit l'installation des conduits de cheminée individuels et collectifs et des tubages. Elle s'applique à beaucoup d'appareils de chauffage : poêles à bois, poêles à granulés, inserts, cheminées, foyers ouverts, chaudières...

Création d'un conduit d'évacuation raccordé à l'extérieur

La mise en place d'un conduit d'évacuation des fumées raccordé à l'extérieur est nécessaire si vous souhaitez installer un poêle à granulés sans conduit de cheminée. Il existe trois solutions de raccordement du conduit à l'extérieur du domicile : la sortie en toiture, la sortie en façade et la sortie en ventouse.

La sortie en toiture

Cette sortie traditionnelle est celle préconisée par la norme DTU 24.1 : le conduit d'évacuation des fumées sort au niveau du toit et doit dépasser d'au moins 40cm le faîtage du logement. L'inconvénient principal de cette configuration est que le tube doit traverser les planchers, les murs et la toiture, ce qui peut être très contraignant.

La sortie en façade

Ce type de sortie permet, comme son nom l'indique, d'évacuer les fumées en façade de votre maison. Cette solution est moins lourde et moins coûteuse que la sortie en toiture mais elle présente elle aussi des inconvénients d'ordre esthétique. Le mur autour de la sortie peut se retrouver taché par les fumées qui sortent du conduit.

La sortie en ventouse

Dans cette configuration le conduit a une double fonction : il permet d'évacuer les fumées et il approvisionne le poêle en air. Cette sortie peut se trouver en toiture ou en façade. La seule obligation avec cette solution est la pose d'un appareil de chauffe suffisamment étanche.

Un professionnel pour vos travaux de tubage

Peu importe le type de raccordement que vous choisissez, il est préférable dans tous les cas de faire appel aux services d'un professionnel qui saura suivre à la lettre la norme NF DTU 24.1 pour une installation sécurisée.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
comment installer un poêle à bois sans conduit de cheminée